1 : Comme le classement de la fête du TVEC au hit-parade des fêtes du thon (à égalité avec celle d’olonne, ne soyons pas chauvins tout de même !)

3 : Comme le nombre de services le soir de la fête (de 18h30 à 22h30). Les premiers dansent déjà depuis deux heures que les derniers mangent encore …

18 : Le nombre d’années d’existence de la fête du thon, de la moule et de la sardine du TVEC. Dire que je connais des bénévoles qui participaient déjà la première année, c’est quand même la classe.

19 : Le nombre d’heures de présence de certains bénévoles au jardin du tribunal. De 8 heures du matin pour l’installation des tables et du matériel, jusqu’à 3 heures du matin, heure où tout est fini de ranger. Courage Maurice, Courage !

20 : Sur 20 pour l’orchestre Tony Quentin qui a su faire danser son public jusqu’à minuit (et des poussières non officielles). Mention spéciale pour la superbe voix de la chanteuse qui n’a pas laissé tout le monde indifférent.

40 : Sur 20 pour l’investissement des bénévoles, 40 c’est aussi le nombre qu’ils étaient à travailler samedi soir sur les lieux. Aux entrées et à la vente des tickets : Richard, Noel, Jacky et Rodolphe pour aiguiller le badaud égaré sur le remblai. Au bar : 10 personnes sous la responsabilité de Bernard Beaudouin. Aux plateaux : 5/6 personnes avec Maurice Chaigne. A la friteuse : 3 personnes avec Jean Luc Legallou. Luc Tenailleau (y fait chaud), big boss de la grillade de thon avec 7 collègues. Marc Fisseau master chef sardine avec 6 autres bénévoles. Et enfin l’inépuisable Ginette Marie présente aux moules avec 5 autres volontaires.

45 : Comme le nombre de minutes qu’à passé un vacancier de Paimboeuf à essuyer les plateaux au coté de Maurice Chaigne, l’organisateur de l’évènement. Maurice n’en revient toujours pas de la sympathie du geste. Du jamais vu depuis la création de la fête du thon !

85 : Un département où il fait bon retourner. Parmi la clientèle de la fête du thon, on retrouve des estivants qui reviennent chaque année profiter de la cuisine, de l’ambiance et de la musique. A noter le civisme en progression puisque les gens retournent maintenant leurs plateaux eux-même (effet Mac do ?)

250 : Comme le nombre de kg de moules ingurgitées samedi soir. En deuxième position derrière la quantité de frites (270 Kg), et devant la quantité de sardines (135 Kg) et de Thon (110 Kg). Ouh, j’ai bien mangé.

80000 : Comme le nombre de personnes prévues à la prochaine édition de la fête du thon, prévue exceptionnellement au stade de france l’été prochain. La date : le lendemain de la victoire du TVEC en finale de la coupe de france face au PSG.

Donc on dit : Vivement l’année prochaine !